Le blog de Creuse Résistance

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Creuse

Fil des billets

mercredi 14 novembre 2018

La Mention rouge, un ouvrage majeur signé Christophe Moreigne

Christophe Moreigne
La Mention rouge
Les Juifs dans la Creuse sous Vichy et l’Occupation
(1940-1944)
Les éditions Points d’Æncrage
(Livre en vente dans toutes les bonnes librairies de la Creuse.)

Le livre La Mention Rouge de Christophe Moreigne fait revivre les Juifs hébergés en Creuse durant la Seconde Guerre mondiale et ceux qui les ont côtoyés.
Dans un ouvrage qui paraît cet automne (éditions Points d'Æncrage), Christophe Moreigne livre le fruit de dix ans d'investigations concernant le sort des personnes juives en terre creusoise entre 1940 et 1944.
Comment ont-ils vécu ? Soumis à la machinerie administrative de Vichy puis des autorités allemandes, à quoi ont-ils été confrontés ? Comment y ont-ils réagi ? Sur quelles aides ont-ils pu compter ? Les réponses sont dans La Mention Rouge, récit de vies singulières étayé par des photos et des témoignages inédits.

Après les réfugiés espagnols, les nomades assignés à résidence, et les prisonniers de guerre allemands, Christophe Moreigne, spécialiste des angles morts de l'histoire, fait revivre ces Juifs français ou étrangers. En zone dite libre, ils n'ont pas été soumis au port de l'étoile jaune mais, sur leurs papiers d'identité, a été imposée et apposée à l'encre rouge la mention stigmatisante de leur judéité. Ces hommes, ces femmes, ces enfants ont pu trouver dans notre département « des gendarmes qui préviennent, des proviseurs qui protègent, des maires qui aident, des habitants qui prêtent une maison-refuge, un préfet résistant et même un médecin militaire allemand courageux jusqu'à la mort »*. Les Creusois de l'époque, avec leurs valeurs de solidarité, leurs ingéniosités, mais aussi parfois leurs ambiguïtés se dévoilent au lecteur.

Marie-Françoise Greminger, ancienne animatrice de Radio France, native de Bourganeuf où elle a vécu toute sa jeunesse, apporte en fin d’ouvrage le regard de la petite fille qu’elle était durant ces années noires.
Elle est, tout comme Christophe Moreigne, membre de l’ARROC, l’Association pour la Recherche sur la Résistance et l’Occupation dans la Creuse que préside Guy Avizou, association qui est à l’initiative de cette publication. Guy Avizou a rédigé l’avant-propos de La Mention Rouge. Christian Vigouroux, président de section au Conseil d’État et ancien directeur du cabinet des ministres de l’Intérieur et de la Justice, est l’auteur de la préface.
 
* Citation extraite de la Préface de Christian Vigouroux.
couverture mention rouge4e couverture mention rouge

dimanche 1 avril 2018

Le Limousin dans la Guerre sous Pétain et l'Occupation, Guy Perlier

Le Limousin dans la Guerre sous Pétain et l'Occupation
PERLIER Guy

1940-1944.

Cinq ans de vie limousine qui ont nourri la mémoire collective et marqué les esprits de façon indélébile.

Le lecteur retrouvera dans cet ouvrage, guidé par l’analyse d’un historien spécialiste, tous les événements, dramatiques ou héroïques, qui ont façonné l’histoire régionale, d’Oradour à la bataille du mont Gargan, des pendaisons de Tulle aux combats d’Ussel et d’Égletons, de l’affaire du bois de Thuraud à la première libération de Guéret…

Il partagera le combat de quelques grandes figures exemplaires de la Résistance tels Edmond Michelet, Georges Guingouin et Léon Lanot mais sera aussi confronté aux difficultés de la vie sous l’Occupation et aux méfaits de la politique de collaboration de l’État français. Rien n’en sera oublié : les rationnements, l’exploitation des étrangers dans les Groupes de Travailleurs, la répression des opposants politiques, les jeunes Français livrés en esclavage par le STO, l’antisémitisme et les rafles de Juifs étrangers organisées pour les prédateurs nazis… Rien ne sera oublié de ce qui devait être couvert par la propagande et le culte du Maréchal « vainqueur de Verdun ».

Le regard ici porté sur cette période s’est voulu le plus large possible, éclairé par des recherches récentes et d’ultimes témoignages concernant notamment la vie clandestine à laquelle furent contraints les multiples « indésirables » du régime pétainiste.

    Réf. : LUP2436
    Année d'édition : 2018
    Edition : Brochée
    Format : 19,3 x 26 cm
    Isbn : 978-2-36746-941-6
    Nombre de pages : 200
Le Limousin sous l'occupation
Prix : € 29,90

mardi 27 mars 2018

Jean-Luc Stiver, auteur d'un livre remarquable : Maquisards ! aux éditions Points d'Æncrage

Jean-Luc Stiver
Maquisards !
Histoire du maquis de Dun-le-Poëlier (Indre) et de la résistance bazellaise, 1943-1944
Les éditions Points d’Æncrage
628 pages
Prix : 22 euros

Jean-Luc Stiver, historien reconnu de l’histoire de la Résistance dans le Berry, nous a livré un manuscrit qui est le couronnement de très longues années de recherches dans les archives françaises, anglaises, militaires et de la gendarmerie nationale.
Ce livre marque une étape importante dans l’historiographie, ainsi que dans la connaissance de la genèse des maquis et des combats menés par la Résistance contre les forces allemandes d’Occupation.
Cet ouvrage sera certainement pour longtemps la référence et le modèle pour tout historien souhaitant reconstituer ce que fut la réalité d’un maquis dans les départements du centre de la France.
Jean-Luc Stiver, en fait, ne se limite pas à la seule région de Valençay et du nord du département de l’Indre ; aussi celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire de la Résistance en Creuse ne bouderont pas leur plaisir en lisant cet ouvrage, ainsi ils pourront suivre toutes les pérégrinations de ces résistants berrichons qui avaient plus d’une fois l’occasion de se déplacer en Creuse pour rencontrer des figures importantes de la résistance locale.
Jamais Jean-Luc Stiver ne lasse le lecteur en l’écrasant sous le poids d’une trop riche docmentation, bien au contraire, l’auteur manifeste un sens remarquable du récit, faisant preuve d’une maîtrise d’une écriture quasi cinématographique, tout en étant respectueux d’une rigoureuse chronologie. Notre auteur prend toujours la précaution de citer ses sources et fait preuve en ce domaine d’une érudition époustouflante. En effet, ce livre est le fruit de deux décennies de recherches patientes dans les archives françaises et britanniques, voire allemandes. Mais nous le répétons, jamais ce livre est ennuyeux, bien au contraire !
Pour faire l’acquisition de cet ouvrage, prendre contact auprès des éditions Points d’Æncrage
Les éditions Points d’Æncrage
Musée de la Vallée de la Creuse
2 Route de la Gare, 36270 Éguzon-Chantôme
téléphone : 02 54 47 47 75
Maquisards livre de JL StiverLivre de JL Stiver, couverture



jeudi 8 décembre 2016

Mairie de Bourganeuf : remise de la médaille des Justes, cérémonie du 13 novembre 2016

Le 13 novembre 2016 ont eu lieu à Bourganeuf et à Soubrebost deux émouvantes cérémonies, rappelant qu'aux heures sombres de l'Occupation, des juifs ont été accueillis et sauvés grâce à l'engagement d'habitants de ce secteur de la Creuse.
Le matin , à la mairie de Bourganeuf, M. Michel Alitenssi, délégué régional du Comité français pour Yad Vashem, accueilli par le maire, M. Jean-Pierre Jouhaud, remettait à titre posthume la médaille des Justes parmi les nations à Mme Porte, épouse Bonamour, représentée par Mme Fromentin.
Mme Marcelle Porte-Bonamour, alors directrice du collège de Bourganeuf, avait accueilli, en octobre 1943 dans son établissement, sous de fausses identités, des jeunes filles juives, les soustrayant ainsi aux risques de déportation. En mai 1944, ces risques devenant trop importants, ces jeunes filles furent placées dans des familles de la commune voisine de Soubrebost, et ainsi protégées jusqu'à la fin de la guerre.
 
L'après-midi, c'est  Mme Pataud, maire de Soubrebost, qui dévoilait une plaque apposée dans sa mairie, rappelant cet épisode, et montrant la solidarité dont surent faire preuve dans ces heures difficiles les habitants de Soubrebost.
 
En pièces jointes, deux textes évoquant cette journée du souvenir. Ces deux textes sont de Mme Evelyne Thomas, une des chevilles ouvrières de ces manifestations et qui nous autorise à les mettre en ligne, ce dont il faut la remercier. Le premier évoque le parcours de Micheline Wolanowski, une des jeunes filles accueillies à Bourganeuf et Soubrebost, et le second est le discours prononcé par Mme Evelyne Thomas lors du dévoilement de la plaque à Soubrebost.

Guy AVIZOU
Président de l'ARSVHRC

Cliquer sur les liens suivants :
Micheline Wolanowski
Discours Evelyne Thomas
Photos illustrant cette cérémonie, cliquer sur les photos pour les agrandir :
Les justes 1
Mairie de Bourganeuf : allocution de M. Alitenssi, délégué régional du Comité français pour Yad Vashem. À sa droite, M. le préfet de la Creuse, M. Lozach sénateur, M. Vergnier député.

Les justes 2
Mairie de Bourganeuf : allocution de Mme Fromentin, qui a reçu la médaille de Juste parmi les nations au nom de Mme Porte-Bonamour. Figurent sur la photo  M. Jouhaud, maire de Bourganeuf, M. le préfet de la Creuse.

Les justes 3
Mme Fromentin présente le diplôme de Juste reçu au nom de Mme Porte-Bonamour.

Les justes 4
Dévoilement de la plaque, mairie de Soubrebost.

mardi 6 décembre 2016

Le guide des fusillés dans le département de la Creuse

Pour tous les chercheurs  et amateurs de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, signalons la mise en ligne en accès libre sur le site du Maitron d'un dictionnaire des fusillés, exécutés et massacrés sur le territoire français entre 1940 et 1944 :
http://maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr/
On y entre en tapant soit le nom d' une victime, soit un nom de lieu de massacre, soit le nom d' un département.
Les notices concernant le département de la Creuse sont l'oeuvre de l'historien Michel Thébault, qui a des attaches familiales à Pontarion.<michel.thebault0717@orange.fr>.
À ce jour, l'essentiel des notices lieux sont disponibles, pour les notices individuelles, le travail est en cours, mais reste encore inachevé. Tous ceux qui auraient des renseignements sur des fusillés creusois peuvent le contacter à l'adresse mail suivante :
thebault0717 at orange.fr (1)

Guy Avizou
Président de l' ARSVHRC

(1) Remplacer "at" par @ et sans espaces, nous procédons ainsi pour éviter le piratage et l'usurpation des adresses électroniques, le hacking étant maintenant devenu un fléau redoutable dont nous devons tous nous protéger (le webmaster de Creuse Résistance).

lundi 5 décembre 2016

Brundibár, opéra des enfants juifs de Prague

Brundibár, opéra des enfants juifs de Prague

Geneviève Lavergne dont chacun connaît l’engagement pour la mémoire des enfants de Chabannes, m’a transmis des éléments sur Brundibár. Je ne connaissais pas cette histoire terrible et émouvante. Elle n’est pas « hors sujet » s’agissant de la Résistance en Creuse. En effet, l’été 1943, une colonie d’orphelins et d’encadrants tchèques est venue de Vence (Alpes-Maritimes) se réfugier au château de Saint-Agnant-près-Crocq grâce à l’action du préfet Vasserot et d’une chaîne de résistants ou d’anti-allemands. Cette épopée, le rôle central de Josef Fišera, figure nationale tchèque, son équipe (la Creusoise Adrienne Montégudet, les Welzer, George Anderla, etc.) seront présentés dans le livre en préparation sur les Juifs en Creuse. Dans l’immédiat, Brundibár mérite d’être évoqué.

Lire la suite...

dimanche 19 juin 2016

Assemblée générale de l’ARSVHRC

Samedi 18 juin 2016
Assemblée générale de l’ARSVHRC

Voici les grandes lignes du rapport d'activité présenté par le président de notre association :
Depuis notre dernière assemblée générale de juin 2015, les membres de l’ARSVHRC, notamment Christophe Moreigne, continuent à préparer la publication de l’ouvrage sur les Juifs dans la Creuse, qui complétera et prolongera le colloque organisé à Guéret en 1996. Ce projet devrait se concrétiser en 2017.
Nous avons aussi participé activement à diverses manifestations destinées à promouvoir la connaissance de la période 1939-1945 dans notre département.
Philippe Béquia, journaliste à France Bleu Creuse, a réalisé la numérisation des bandes magnétiques enregistrées voici vingt-cinq ans par René Castille, lors de son ambitieuse collecte des témoignages de divers acteurs de la Résistance creusoise. Cette démarche de préservation et de mise en valeur prend place dans le cadre du projet d’édition par Radio France et France Bleu Creuse d’un cédérom sur la Seconde Guerre mondiale dans la Creuse. Des membres de l’ARSVHRC ont fourni des photos et apporté des précisions à M. Béquia. Notre association salue l’intérêt de cette entreprise, susceptible de toucher un large public.

Avec Christophe Moreigne, nous avons participé, le 19 décembre 2015, à l’Hôtel du Département et à l’initiative de la présidente du conseil départemental, à une émouvante cérémonie au cours de laquelle M. Philippe Poudensan, venu spécialement de Pau avec son épouse et ses enfants, a remis aux archives départementales de la Creuse le fonds photographique réalisé par son grand-père Jacques Poudensan. Ce dernier, pharmacien place du Marché à Guéret, a pris toute une série de clichés de Guéret durant la période 1942-1944. Une sélection de ce fonds exceptionnel sera présentée à compter du 7 juin 2016, et durant tout l’été, aux archives départementales, à initiative de sa directrice, Mme Bugat. Ici aussi, un grand merci à Philippe Béquia qui a établi le premier contact avec M. Philippe Poudensan. Cette opération présente un double intérêt : pour la connaissance historique et pour la conservation d’un « trésor mémoriel ». Il faut, en effet, préciser que Jacques Poudensan était un vrai professionnel de la photo, doté d’une grande sensibilité, et d’une technique de haut niveau. Engagé dans la Résistance, pour laquelle les clichés constituaient des sources d’information, le Comité départemental de libération l’avait désigné membre de son comité médical. Il était resté un homme modeste, mais ses photos restituent admirablement l’ambiance de l’époque et sont un témoignage majeur de la vie guérétoise sous l’Occupation.


Enfin, à initiative de Christophe Moreigne, l’ARSVHRC s’est associée à la BMI du Grand Guéret pour présenter en avril 2016 une très belle exposition sur les prisonniers de guerre allemands artistes.
(Cliquer sur le lien suivant pour prendre connaissance de l'article du journal La Montagne présentant à la fois cette exposition et les travaux de Christophe Moreigne :
Exposition pg allemands artistes)

Nous étions présents au colloque, organisé le 21 novcmbre 2015 à Châteauroux au Centre universitaire, et portant sur l’épuration en R5, avec des communications de Christian Penot, Christophe Moreigne et moi-même. Nos adhérents seront destinataires des actes à paraître prochainement.

Guy Avizou
président de l’ARSVHRC





samedi 18 juin 2016

Le bulletin n° 49, juin 2016, est disponible

Le bulletin n° 49, juin 2016, est disponible

Le bullletin de notre association vient de paraître ; bulletin dans lequel un hommage particulier est rendu à Suzanne Cerclier.

Les internautes qui souhaiteraient se procurer ce bulletin peuvent nous contacter en adressant un courriel à l'adresse électronique de l’ARSVHRC.
Pour agrandir l'image, cliquer sur celle-ci :
Bulletin 2016 couverture
Bulletin 2016 sommaire

- page 1 de 9